À l’URCA, devenir psychomotricien impose de passer par le PASS, l’une des voies remplaçant la PACES depuis 2020. Par la suite, quel est le programme en école de psychomotricité ? Dans le cadre de ses portraits des différentes filières des études de santé, l’organisme CEPSUP revient sur les études de psychomotricien à Reims.

cepsup-prepa-sante-kine-etudes

Qu’est-ce qu’un psychomotricien ?

La psychomotricienne et le psychomotricien sont des auxiliaires médicaux spécialistes en psychomotricité, soit l’ensemble des fonctions motrices considérées sous l’angle de leurs relations avec le psychisme.

Que fait un psychomotricien ?

Parmi les activités quotidiennes du ou de la psychomotricien·ne figurent les suivantes :

  • encadrement, information et formation des professionnels et des futurs professionnels
  • information, conseil, éducation pour la santé, éducation thérapeutique et expertise vis à vis d’une ou de plusieurs personnes, de l’entourage et des institutions
  • interventions et soins en psychomotricité
  • organisation et coordination des activités pour le suivi du sujet, en lien avec les professionnels de santé et les autres partenaires
  • réalisation d’études et de recherches
  • recueil de données, réalisation d’entretiens et d’évaluations visant au diagnostic psychomoteur
  • veille professionnelle et développement professionnel continu

Le PASS : le passage obligatoire pour des études de psychomotricien à Reims

En 2020, l’intégration des formations paramédicales à Parcoursup a bouleversé l’organisation des concours paramédicaux. Pour autant, cette réforme n’a pas mis fin à la grande sélectivité qui caractérise l’accès aux écoles paramédicales de France.

Un nombre restreint d’élèves choisi·es à l’issue du PASS

À l’Université de Reims Champagne-Ardenne, le PASS (Parcours d’Accès Spécifique Santé) est l’une des deux voies ayant remplacé la PACES (Première Année Commune aux Études de Santé) depuis 2020. À l’URCA, cette voie est l’un des deux chemins possibles pour accéder à des études de médecine, de maïeutique, d’odontologie, de pharmacie ou de kinésithérapie.

 

Pour les métiers de la rééducation que sont l’ergothérapie et la psychomotricité, le PASS n’est ni plus ni moins la seule voie possible. Les bachelières et bacheliers désireux·ses d’intégrer les écoles de psychomotricien et d’ergothérapeute doivent obligatoirement passer par le Parcours d’Accès Spécifique Santé, avec une mineure d’une autre discipline parmi les suivantes :

  • Droit
  • Économie et gestion
  • Psychologie
  • Sciences pour la santé
  • Sciences sanitaires et sociales
  • STAPS

 

Pour candidater à l’entrée en 2ème année de psychomotricité, l’étudiant·e en PASS doit valider son année, mais pas uniquement. Une partie des places octroyées revient aux élèves les mieux classé·es ; l’autre revient aux élèves ayant présenté avec succès une épreuve orale. Les étudiant·es qui ont validé leur année sans parvenir à accéder à un cursus de psychomotricien peuvent intégrer la L2 de la Licence correspondant à leur option suivie pendant le PASS. À l’issue de cette nouvelle année, il ou elle bénéficie d’une 2nde chance de rallier une école de psychomotricité.

Optimiser ses chances de succès grâce à une prépa psychomotricien

Parce que les places en institut de formation de psychomotricité sont très limitées, l’organisme CEPSUP vous entraîne dès la Terminale à appréhender sereinement le PASS.

Des études à l’Institut Interrégional de Formation de Psychomotricité de Mulhouse

Vous faites partie des étudiant·es autorisé·es à intégrer des études de psychomotricien depuis le PASS de l’URCA ? Vous poursuivrez votre parcours à l’Institut Interrégional de Formation de Psychomotricité (IIFP) de Mulhouse, pour une durée de 3 ans. L’arrêté du 7 avril 1998 revient en détails sur les études préparatoires au diplôme d’État de psychomotricien. Il prévoit que les études de psychomotricité comportent :

  • des enseignements théoriques
  • des enseignements théorico-cliniques
  • des enseignements pratiques organisés en modules
  • des stages

Le programme de la 1ère année des études de psychomotricien

La 1ère année de la formation de psychomotricien inclut 6 modules théoriques :

  • Santé publique, notions élémentaires de pathologie médicale, chirurgicale et de pharmacologie clinique, notions sur la pédagogie et sur le système scolaire et éducatif français
  • Anatomie
  • Physiologie neuro-musculaire et notions de neurophysiologie
  • Psychologie
  • Psychiatrie
  • Psychomotricité

 

La 1ère année de la formation en psychomotricité comporte également un module pratique de psychomotricité, ainsi que des stages d’information et d’observation.

Le programme de la 2ème année des études de psychomotricien

La 2ème année de la formation de psychomotricien inclut 5 modules théoriques :

  • Anatomie fonctionnelle, physiologie et physiopathologie
  • Pédiatrie
  • Psychologie
  • Psychiatrie
  • Psychomotricité

 

La 2ème année de la formation en psychomotricité comporte également un module théorico-clinique de psychomotricité et un module pratique de psychomotricité, ainsi que des stages de psychomotricité.

Le programme de la 3ème et dernière année des études de psychomotricien

Enfin, la 3ème année de la formation de psychomotricien n’inclut qu’un seul module théorique, articulé autour de plusieurs volets :

  • Anatomie fonctionnelle
  • Législation, éthique et déontologie, responsabilité
  • Psychiatrie
  • Psychologie
  • Psychomotricité

 

La 3ème année de la formation en psychomotricité comporte également un module théorico-clinique de psychomotricité et un module pratique de psychomotricité, ainsi que des stages de psychomotricité.

Comment sont évalué·es les étudiant·es en psychomotricité ?

Au sein de l’institut, pour être admis·es de la 1ère à la 2ème année puis de la 2ème à la 3ème année, les étudiant·es doivent satisfaire aux conditions suivantes :

  • avoir obtenu une moyenne générale au moins égale à 10 sur 20 à l’ensemble d’évaluations portant sur les modules théoriques et le module pratique de psychomotricité sans que la note obtenue à l’un des modules soit inférieure à 8
  • avoir validé les stages de l’année considérée

Les épreuves pour obtenir le diplôme de psychomotricien

À l’issue de la 3ème année, pour être admis·e à se présenter à l’examen final en vue de l’obtention du diplôme d’État de psychomotricien, l’étudiant·e doit satisfaire aux conditions suivantes :

  • avoir obtenu une note moyenne générale au moins égale à 10 sur 20 à l’ensemble des trois modules théorique, théorico-clinique et pratique sans que la note obtenue à l’un des modules soit inférieure à 8
  • avoir validé les stages

 

L’examen en vue de l’obtention du diplôme d’État de psychomotricité consiste :

  • en une épreuve de mise en situation professionnelle, dont la durée est comprise entre 45 minutes et une heure et qui est précédée d’un temps de préparation de 20 minutes
  • en la présentation et la soutenance, pendant une durée maximum de 45 minutes, d’un mémoire

LES INTERNAUTES AYANT CONSULTÉ CET ARTICLE ONT ÉGALEMENT RECHERCHÉ

  • concours psychomotricien 2020
  • école de psychomotricien en alternance
  • passerelle psychomotricien