Pour les aspirants médecins, sages-femmes, chirurgiens-dentistes, pharmaciens, masseurs-kinésithérapeutes, psychomotriciens et ergothérapeutes, 2020 aura été l’année de la réforme de l’accès aux études de santé. Application à l’Université de Reims Champagne-Ardenne, distinctions entre le PASS et les L.AS (qui ont remplacé la PACES), filières concernées : page après page, retrouvez le dossier complet de l’organisme CEPSUP.

Notre prochaine se fera EN LIGNE ET EN DIRECT le :
Samedi 5 Décembre 2020 à 10h00 et 14h00.
Pour participer à cette Journée Portes Ouvertes vous devez vous inscrire à un des créneaux disponibles sur ce lien

Comprendre la réforme de la PACES à Reims

Dès 2018, le président de la République annonçait sa volonté de réformer l’accès aux études de médecine et autres cursus médicaux et paramédicaux. Pour le Gouvernement, diversifier les voies d’accès aux filières de santé passait par la suppression de la PACES (Première Année Commune aux Études de Santé) et du numerus clausus.

La PACES n’existe plus, désormais ce sont les L.AS et le PASS

En 2020, la PACES a donc disparu de Parcoursup au profit de non plus une seule mais bien 2 nouvelles voies d’accès différentes : les L.AS (Licences Accès Santé) et le PASS (Parcours d’Accès Spécifique Santé). Quelle que soit la voie choisie, l’étudiant·e suit obligatoirement des enseignements de santé et des enseignements de Licence, mais dans des proportions différentes : il y a plus d’enseignements de santé en PASS et plus d’enseignements de Licence en L.AS.

Parcours d’Accès Spécifique Santé : le PASS à l’URCA

Le programme du PASS est organisé autour de 3 ensembles d’enseignements : l’ensemble « santé » (30 ECTS sur 60), l’ensemble « mineure disciplinaire » (18 ECTS sur 60) et l’ensemble « transversal » (12 ECTS sur 60). À l’Université de Reims Champagne-Ardenne, le PASS est construit autour de 6 mentions de Licence différentes : Sciences pour la santé, Droit, Économie et gestion, Psychologie, STAPS et Sciences sanitaires et sociales.

Un « concours PASS » ?

Valider son année en PASS ne suffit pas à accéder à la 2ème année d’un cursus de santé. La moitié des places en 2ème année de santé est attribuée sur les seules notes obtenues par les étudiant·es durant leur L1 PASS. Pour l’autre moitié, un groupe d’épreuves supplémentaires est organisé sous forme d’oraux. À noter : il est impossible de redoubler le PASS.

Licences Accès Santé : les L.AS à l’URCA

Le programme d’une Licence Accès Santé, quelle qu’elle soit, s’articule autour de 3 grands groupes de matières : le groupe « discipline » (30 ECTS sur 60), le groupe « mineure santé » (18 ECTS sur 60) et le groupe « transversal » (12 ECTS sur 60). À l’Université de Reims Champagne-Ardenne, les L.AS sont construites autour de 8 mentions de Licence différentes : Droit, Économie et gestion, Psychologie, Sciences de l’éducation, Sciences pour l’ingénieur, Sciences pour la santé, Sciences sanitaires et sociales et STAPS.

Des « concours L.AS » ?

Comme pour le PASS, valider son année en L.AS (autrement dit obtenir une moyenne supérieure à 10/20) n’est qu’une étape vers l’accès à une 2ème année d’études de santé. Si vous faites partie des étudiant·es ayant obtenu les meilleures notes tout au long de cette année, vous passerez directement en médecine, maïeutique, odontologie, etc. Dans le cas contraire, vous serez soumis·e à une épreuve orale qui décidera si, oui ou non, vous pouvez compléter le reste des places disponibles.

Le cas particulier de la Licence STAPS option santé à Reims pour la kinésithérapie

À l’Université de Reims Champagne-Ardenne, la L.AS STAPS occupe une place particulière. Pourquoi ? Parce qu’elle constitue, avec le PASS option STAPS, le passage obligatoire pour quiconque ambitionne de suivre des études de kinésithérapie. En d’autres termes, devenir kiné passe forcément par le suivi, en majeure ou en mineure, de matières liées aux sciences et techniques des activités physiques et sportives.

Toutes les filières d’études de santé à l’URCA

À l’Université de Reims Champagne-Ardenne, le PASS et les L.AS mènent aussi bien aux filières dites MMOP (Médecine, Maïeutique, Odontologie, Pharmacie) qu’aux métiers de la rééducation (Kinésithérapie, Psychomotricité, Ergothérapie).

Le parcours d’études Médecine

Pour l’étudiant·e sélectionné·e à l’issue du PASS ou de sa L.AS, les études de médecine sont divisées en 3 cycles. La longueur totale des études va varier selon le projet professionnel de l’étudiant·e (médecin généraliste ou médecin spécialiste).

Le parcours d’études Maïeutique

En comptant l’année en PASS ou en L.AS, les études de sage-femme durent 5 ans. Les 4 dernières années ont lieu au sein d’une école de sages-femmes et sont sanctionnées par le diplôme d’État de sage-femme.

Le parcours d’études Odontologie

Les études odontologiques ont lieu, après le PASS ou une L.AS, au sein d’une faculté de chirurgie-dentaire. Comme pour les études de médecine, la longueur totale du cursus va varier selon le projet professionnel de l’étudiant·e.

Le parcours d’études Pharmacie

Pour prétendre à une entrée en UFR de pharmacie, l’étudiant·e doit passer par une année en L.AS ou en PASS. Les études conduisant au diplôme d’État de docteur en pharmacie sont organisées sur 6 années pour les orientations Officine et Industrie-Recherche, et sur 9 années pour l’orientation  Pharmacie Hospitalière, Biologie Médicale, Recherche.

Le parcours d’études Kinésithérapie

Les études de kiné s’étalent sur 5 années : 1 an en PASS ou en L.AS suivi de 4 ans en IFMK (Institut de Formation en Masso-Kinésithérapie). À l’issue de ces 5 années est délivré le diplôme d’État de masseur-kinésithérapeute. Mais la particularité de l’URCA est qu’elle impose aux bachelières et bacheliers désireux·ses d’intégrer une école de kiné de passer obligatoirement soit par la L.AS STAPS, soit par le PASS option STAPS.

Le parcours d’études Psychomotricité

À l’URCA, les bachelières et bacheliers désireux·ses d’intégrer une école de psychomotricien doivent obligatoirement passer par le Parcours d’Accès Spécifique Santé. Les élèves sélectionné·es depuis l’Université de Reims Champagne-Ardenne étudient ensuite 3 ans au sein de l’Institut Interrégional de Formation de Psychomotricité (IIFP) de Mulhouse.

Le parcours d’études Ergothérapie

À l’instar des candidat·es aux études de psychomotricité, les candidat·es aux écoles d’ergothérapie doivent obligatoirement s’inscrire en Parcours d’Accès Spécifique Santé à l’URCA. Les élèves sélectionné·es depuis l’Université de Reims Champagne-Ardenne étudient ensuite 3 ans au sein de l’Institut de Formation en Ergothérapie (IFE) de Nancy.

LES INTERNAUTES AYANT CONSULTÉ CET ARTICLE ONT ÉGALEMENT RECHERCHÉ

  • PACES réforme 2020
  • réforme PACES kiné
  • portail santé (PACES)